Chargement

En avant la recherche !

L’allaitement du veau

Avatar

L’allaitement du veau est une étape obligatoire tant que le celui-ci n’est pas devenu un véritable ruminant. La phase lactée dure en général de 8 à 10 semaines. Durant cette période le veau va croître de 900 à 1000 gramme par jour pour doubler son poids de naissance à la fin de cette période.

Pour que la buvée soit pleinement efficace il est essentiel de respecter le plan d’alimentation : concentration en poudre, volume, température de dilution et de distribution.

Les volumes de buvées doivent être respectés pour éviter les débordements de caillette et les risques de ballonnement. La température de buvée doit être de 42 °C pour permettre la bonne fermeture de la gouttière œsophagienne et éviter d’avoir du lait dans le rumen.

Il est donc indispensable d’utiliser un thermomètre pour vérifier la température de dissolution préconisée par le fabricant ainsi que la température de distribution. La poudre doit être pesée pour éviter tous risques d’erreur liés à la variation de densité du produit.

Les repas doivent être donnés à heures fixes et régulières avec un matériel propre et désinfecté.

Le sevrage est une phase à ne pas négliger. Il est conseillé de donner le granulé 1er âge dès la deuxième semaine de vie, ainsi que des fibres (paille ou un foin pauvre en azote) ainsi que de l’eau à volonté.

En pratique il est conseillé de diminuer progressivement les quantités de lait distribuées pour faciliter le sevrage. L’animal pourra être sevré quand celui-ci consommera 2 kg de concentré type VL 18 par jour.

De la naissance au sevrage

Désinfecter le cordon

Le cordon ombilical est la voie nécessaire aux échanges sanguins comme les nutriments et l’oxygène entre le fœtus et la mère. Il se rompt à la naissance offrant une véritable porte d’entrée aux microbes de l’environnement. Sa fermeture ne fait qu’au bout de 24 heures posant des risques d’abcès du nombril ou de septicémie. La désinfection est donc indispensable le plus tôt possible avec des un désinfectant à base d’iode

  • Votonic: seringue coup de boost du jeune veau

    Votonic: seringue
    coup de boost du jeune veau

Donner du colostrum à la naissance

Le veau est dépourvu d’anticorps à la naissance. Seule la prise de colostrum peut palier à cette déficience temporaire. Pour garantir la bonne santé du jeune veau, il faut administrer dans les 6 heures qui suivent la naissance, 2 litres de colostrum de bonne qualité (Sup à 50 g/L d’IgG) en deux ou 3 buvées. En effet la perméabilité intestinale aux anticorps décroit rapidement : 12H00 après le vêlage, le taux d’absorption est de 60 % et n’est plus que de 10% au bout de 24H00.

Surveiller les diarrhées

Dès la deuxième semaine, la présence d’aliment solide et d’eau à volonté est indispensable pour permettre le développement du rumen. Il est préconisé de renouveler l’aliment tous les jours. Préféré une paille de bonne qualité au foin car celle-ci est plus constante en valeur et n’altère pas l’appétence ni la croissance.

Donner un aliment solide

Les diarrhées néo-natales sont présentes dans tous les élevages et touchent 30 % des veaux aussi bien en élevage laitier qu’allaitant. Lorsque les diarrhées apparaissent il faut agir sans tarder. Il est possible de définir l’origine des diarrhées en fonction de l’âge de l’animal et de la couleur des déjections, mais cette méthode n’est pas sûre à 100%. L’utilisation d’un kit de détection permet de faire un diagnostic rapide et fiable. L’administration d’un réhydratant associé à des pectines ayant un effet cytoprotecteur permettra de réhydrater l’animal tout en protégeant l’intestin.

  • Aliments veaux 1er et 2ème âge

    Aliments veaux
    1er et 2ème âge

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *