Chargement

En avant la recherche !

Prophylaxie : vos démarches et interlocuteurs

La prophylaxie en élevage indique l’ensemble des procédés permettant la prévention des maladies du troupeau. Elle concerne tous les types d’élevages (bovin, ovin, équin, caprin, canin…).



Source image : GAEC des Revniers – Seyne les Alpes

La prophylaxie a recours aussi bien à de la médication, ou à un ensemble de pratiques à effectuer tout au long de l’année pour limiter la propagation d’affections du troupeau. Elle est obligatoire dans certains cas concernant les virus ou affections pour lesquelles un plan sanitaire est en place. On distingue plusieurs types de prophylaxies : prophylaxie d’introduction, prophylaxie d’avortement, prophylaxie préventive, plan autocontrôle, prophylaxie obligatoire etc… En d’autres termes, chaque élevage est spécifique et nous vous conseillons de tenir un carnet indiquant, pour chacun des dispositifs mis en place, les dates, les rappels éventuels, ou toute autre information relative à la gestion de votre plan de prophylaxie.

Pour connaître l’ensemble des procédures à réaliser pour votre exploitation, vous devez vous rapprocher du GDS (Groupement de Défense Sanitaire) de votre département ou bien auprès de la DSV (Direction des Services Vétérinaires). Les GDS proposent des formations régulières et préviennent lorsque des mises à jour importantes de la règlementation sont en cours.

Exemple sur le cheptel bovin : une prophylaxie obligatoire est en place, elle est relativement lourde, c’est pourquoi il est nécessaire de bien suivre son plan de prophylaxie et de conserver les documents envoyés par les différents organismes de gestion sanitaire (ex : résultats d’analyses de sang). Sur le cheptel allaitant de plus de deux ans, des prises de sang sont obligatoires pour analyser les risques d’IBR et de Brucellose ; en élevage laitier, on ajoute des analyses de lait tous les ans.

Laissez un commentaire