Les russes inondent le marché mondial

Analyse Agritel

«C’est la saga de ce début de campagne ; les opérateurs russes n’en finissent plus d’exporter. La dynamique est telle que la Russie a déjà exporté plus de 19 Mt à fin novembre.

Avis Agritel

Blé- Haussier moyen terme

C’est tout simplement 4 Mt de plus que l’an dernier à la même époque. Ainsi, 55 % de l’objectif export total sont d’ores et déjà réalisés. En effet, le gouvernement américain table sur une campagne à 35 Mt.
La question qui reste en suspens concerne la durée pendant laquelle les russes pourront tenir ce rythme. S’ils continuent de la sorte, les disponibilités dans le pays vont vite être au plus bas.
Dans ce contexte, le gouvernement va-t-il mettre des taxes ? Va-t-il davantage durcir les contrôles au port ? Ou va-t-il mettre un embargo ? Tant de questions qui restent ouvertes et bien malin celui qui aura la réponse.

Dans tous les cas, ce sont les autres origines qui devraient retrouver de l’intérêt de la part des acheteurs internationaux sur la seconde partie de campagne.
De l’Argentine aux Etats-Unis, en passant par l’Union européenne, les cartes devraient être rebattues, ce qui est nécessaire pour rattraper le retard accumulé depuis le début de la campagne. Affaire à suivre …

D’un point de vue géopolitique, la tension est à son comble entre les russes et les ukrainiens, les seconds accusant les premiers d’avoir capturé des bateaux dans la mer d’Azov. L’escalade de violence en mer d’Azov aura probablement peu de conséquences sur les exports de grains, qui représentent 5 % des flux ukrainiens, et 40 % des flux russes.

La pression baissière court terme est-elle durable ? Quelle stratégie adopter ? Appelez Agritel au 01
88 32 17 21.

bilan
Agritel vous offre un bilan
de commercialisation

Rien de plus simple, contactez Arthur au

01 88 32 17 21

Vous êtes indisponible ? Indiquez-nous un moment plus opportun
afin de vous recontacter

rappelez moi plus tard

Arthur

consultant chez Agritel

Laissez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *