Chargement

En avant la recherche !

Tags:

Les buses : un entretien régulier pour des performances de traitements plus fiables !

Dans un contexte oĂč les traitements sont de plus en plus rĂ©glementĂ©s et couteux, il est important de gĂ©rer l’usure de son matĂ©riel pour garantir la qualitĂ© de l’intervention. L’entretien de votre buse de pulvĂ©risation est indispensable, que ce soit pour votre sĂ©curitĂ© mais aussi pour optimiser vos utilisations de produits phytosanitaires en vous permettant de rĂ©aliser des interventions de qualitĂ©s homogĂšnes lors de vos diffĂ©rents passages (engrais liquides, insecticides, dĂ©sherbages, fongicides).

Quelles sont les solutions pour effectuer un bon traitement ?

1- Conditions optimales de traitement

RĂ©aliser le traitement Ă  l’aube pour des interventions en mai oĂč juin. Pour les opĂ©rations faites au printemps, privilĂ©giez un passage le soir ou le matin. Il y aura moins de vent (moins de 19 km/h est requis) et une hygromĂ©trie supĂ©rieure Ă  60%. La tempĂ©rature doit ĂȘtre situĂ©e entre 0°C et 25°C. Une Ă©tude publiĂ©e en 2015 a montrĂ© que s’adapter aux spĂ©cificitĂ©s de chaque traitement permettait de rĂ©aliser une pulvĂ©risation plus efficace et Ă©conomique. Si on utilise un produit racinaire ou systĂ©mique, les conditions ne sont pas nĂ©cessairement les mĂȘmes. Un produit racinaire s’applique en absence de vent. L’hygromĂ©trie n’agit pas directement sur son efficacitĂ© tandis qu’un produit systĂ©mique sera plus efficace avec une forte hygromĂ©trie et une tempĂ©rature basse (7°C et plus de 70%).

2- Nettoyage et changement des buses

Pour savoir Ă  quel moment changer vos buses, il faut vĂ©rifier le dĂ©bit Ă  l’aide d’éprouvette pendant 1 min. Vous devrez changer vos buses lorsque l’écart de dĂ©bit est de plus de 10% entre les buses ou de plus 10% par rapport au dĂ©bit thĂ©orique Vous pouvez avoir des buses bouchĂ©es. Vous devez dĂ©monter la buse et la brosser avec une brosse souple. N’utilisez pas d’outils qui pourraient endommager la buse (couteau, cutter, fil de fer
). Ne soufflez jamais dans une buse bouchĂ©e. AprĂšs avoir brossĂ© la buse, vous pouvez la rincer Ă  l’eau avant de la remonter.

3- SpĂ©cificitĂ© des diffĂ©rentes buses, comme vu avant chaque buse a sa spĂ©cificitĂ©, lui permettant de s’accommoder Ă  un traitement

Buse basse pression : Ces buses permettent de travailler avec un angle constant et une pression réduite (entre 1 et 1.2 bar). La faible pression permet de diminuer les dérives en limitant les formations de gouttelettes fines.
Buse miroir : Ces buses permettent d’avoir des gouttes relativement grosses. L’angle peut ĂȘtre ouvert et le jet formĂ© Ă  des pressions faibles.
Buse Ă  injection d’air : Les gouttes se remplissent d’air et sont moins sensibles Ă  la dĂ©rive. L’air fait Ă©clater la goutte Ă  l’impact ce qui permet d’avoir une plus grande couverture de pulvĂ©risation.

A cet Ă©gard, de nombreuses buses sont aujourd’hui disponibles sur le marchĂ© afin de permettre Ă  l’agriculteur d’optimiser son pulvĂ©risateur en fonction de ses mĂ©thodes et des produits qu’il utilise.

Quelques chiffres

angle 110° = 60 à 70 cm
angle 80° = 80 à 90 cm
Hauteur d’épandage

60% Hygrométrie minimum pour traiter

8 km/h Vent maximum pour traiter

A partir de 10% d’usure Changement de sĂ©rie de buse

Testimonial client

« J’ai choisi les buses Teejet XR 80° VS jaune puisqu’elles sont Ă©conomiquement intĂ©ressantes. En tant que cĂ©rĂ©alier elles sont aussi adaptĂ©es Ă  mes mĂ©thodes de traitement notamment pour l’application de produits de contact »

Armand V (58)


Les prĂ©conisations d’Arthur

Le choix des buses est primordial pour optimiser aussi bien la qualitĂ© que le coĂ»t de vos Ă©pandages. Je suggĂšre aussi d’épandre dans des conditions optimales (nuit ou aube) afin d’avoir un trĂšs bon rendu d’épandage. Pour cela ayez un bon Ă©clairage sur vos rampes car une buse bouchĂ©e lors d’un dĂ©sherbage ne pardonnera pas 


Tags::

Laissez un commentaire