Chargement

En avant la recherche !

Le DUER en agriculture

Le DUER(P) est le Document Unique d’Evaluation des Risques (Professionnels). Il est, dans le cas général, obligatoire pour tout employeur. En agriculture, il est obligatoire d’avoir un DUER mis à jour tous les ans, dès lors que l’on emploie de la main d’œuvre, des saisonniers ou des stagiaires. C’est un document à rédiger, soit par l’employeur soit par une personne habilitée, qui recense l’ensemble des risques qui peuvent survenir sur une exploitation à tous les niveaux : machinisme, administratif, gestes courants, utilisation de produits phytosanitaires etc…

Ainsi, il permet à l’agriculteur de se rendre compte des mesures qu’il déploie afin de diminuer ces risques, et de s’engager à faire évoluer son exploitation vers un ensemble de pratiques les réduisant au maximum.

Les mesures mises ou à mettre en place sont soit des mesures correctives applicables sur le champ et à chaque utilisation, soit des mesures préventives, ou bien des actions de formations des employés sur un ou plusieurs aspects spécifiques.

Il n’y a pas de modèle obligatoire pour rédiger le contenu du DUER, mais la forme tableau est le plus souvent privilégiée, car il permet de visualiser rapidement l’unité de travail concernée et les différentes actions à réaliser. Le DUER est un document qui doit être disponible à tout moment par l’ensemble de la main d’œuvre. Nous vous conseillons d’établir des fiches pour chaque type de matériel utilisé (tracteur, semoir, charrue etc.) afin que le remplissage de votre document soit plus fluide.

A noter : ne pas répondre aux obligations du DUER est passible de 1500 à 3000€ d’amendes !

Exemple de format pour un DUER simple :

Laissez un commentaire