Chargement

En avant la recherche !

L’aquaculture

L’aquaculture fait partie de l’agriculture et de l’élevage car elle concerne l’ensemble des productions réalisées dans l’eau salée ou douce. Ainsi, les plus connues sont la production d’algues, de poissons ou de crustacés pour l’alimentation humaine, mais aussi pour d’autres secteurs d’activités comme la pêche par exemple (production d’appâts).

On distingue différents modes de production pour la pisciculture (élevage de poissons) : étang, système à recyclage d’eau, rizières, enclos etc.

La France possède de nombreux bassins aquacoles et l’activité principale du pays est la conchyliculture ou culture de coquillages (moules et huitres principalement) que l’on retrouve en Méditerranée ou côté Atlantique, mais aussi sur les côtes des DOM. De plus, l’activité en eau douce est également importante, mais plutôt recentrée sur l’autre partie du pays.

L’aquaculture est un système d’agriculture contraignant, car il dépend à la fois des aléas climatiques, des pollutions de l’eau, des législations en vigueur, de l’occupation de l’espace maritime dans certains cas ainsi que de la concurrence extérieure.

Source image : Flickr (loups bio)

A noter : l’autorité compétente en matière d’aquaculture est la Direction des Pêches Maritimes et de l’Aquaculture et la mise en place des règlementations en vigueur se fait via les préfectures, par ailleurs l’organisme en charge de la gestion des filières est FranceAgriMer, mais il existe d’autres organismes satellites qui ont toute leur importance aux différents échelons de la production. Enfin, il ne faut pas oublier que, comme toute activité agricole en France, l’aquaculture est soumise par des règles européennes communes.

Laissez un commentaire