Chargement

En avant la recherche !

Le récap des actus de la semaine #LGM31 🌍

Avatar

Que s’est-il passé cette semaine dans le monde agricole ? 
On récolte ensemble l’actu en TOP 5 🙂 !

Incendies dévastateurs en Australie

Environ 480 millions d’animaux seraient morts dans les incendies qui frappent l’Australie depuis septembre dernier, d’après les scientifiques de l’Université de Sydney.

L’Australie est confrontée à de dramatiques feux de forêt depuis plusieurs mois. Le bilan humain est de 24 morts, et celui des animaux est beaucoup plus conséquent. Selon des chercheurs, un peu moins de 500 millions d’animaux auraient péri dans les incendies. Un chiffre qui n’a pas été confirmé par les autorités. Toutes les espèces, des mammifères aux reptiles en passant par les oiseaux, seraient concernées.

5,5 millions d’hectares ont brûlé depuis le début de la saison, soit l’équivalent de la superficie de la Belgique. Animal particulièrement lent, le koala est le symbole de cet écosystème en danger, de nombreuses histoires émouvantes de marsupiaux blessés ou morts ont touché les réseaux sociaux ces derniers temps. Un tiers de la population du mammifère (8.000 koalas) aurait déjà disparu en Nouvelles-Galles du Sud, un Etat particulièrement touché par la catastrophe.

 

En savoir plus
Source : 7sur7.be
Photo: © PAUL SUDMALS via REUTERS
En savoir plus 
Source : Rtbf
Illustration : Campagne d’affichage de la Fédération des Jeunes Agriculteurs – © RTBF

La campagne choc des Jeunes Agriculteurs de Wallonie

« Devinez qui se sucre le plus ? « , « devinez qui est la vraie vache à lait ? « , « devinez qui nous raconte de belles salades ? « , « devinez qui se fait le plus de blé ? Agriculteurs et consommateurs, les deux dindons de la farce. » Si vous sillonnez les routes de Wallonie, vous êtes certainement passé devant une banderole avec l’un de ces slogans, en bordure de champ. Cette campagne d’affichage forte de 200 banderoles est l’oeuvre de la Fédération des Jeunes Agriculteurs (FJA). L’organisation dénonce le trop grand nombre d’intermédiaires entre la fourche et la fourchette

D’après la Fédération, cette situation est due à des pratiques « peu scrupuleuses »: les marges bénéficiaires étant mal réparties entre les maillons, cela contribue au fait que les agriculteurs sont souvent contraints de vendre leurs productions à perte…”.

Las Vegas : l’agriculture au rendez-vous lors du CES

Le salon de l’innovation Consumer Electronics Show (CES), qui s’est déroulé à Las Vegas début janvier, a offert un aperçu de l’agriculture de demain, en particulier les promesses de l’AgTech (technologies agricoles), un écosystème en plein essor.

Plusieurs investisseurs non agricoles, comme l’entreprise de logistique FedEx, les géants de l’informatique IBM et Microsoft ou encore Amazon, qui fournit des solutions de stockage de données aux agriculteurs, ont placé leurs billes récemment dans l’agriculture. « C’est l’un des plus vieux secteurs d’activité sur terre, mais c’est aussi l’un des plus innovants », souligne Julian Sanchez, responsable de l’agriculture de précision chez John Deere.

En savoir plus 
Source : Lacroix
Illustration:
 
En savoir plus
Source : AGPB
Illustration :  potager InFarm

L’allemand InFarm lance la culture d’aromatiques en rayon chez Intermarché 

La start-up berlinoise Infarm, spécialisée dans les modules d’agriculture verticale (cultures hydroponiques à étages sous Led), vient d’annoncer un partenariat avec le distributeur Intermarché pour proposer des plantes aromatiques cultivées directement en rayon.

Dans un communiqué du 9 janvier, Infarm annonce une expérimentation qui concernera huit magasins Intermarché de région parisienne, où la start-up va exploiter des mini-serres de deux mètres carrés, récoltées deux fois par semaine par ses équipes. En novembre 2016, Infarm avait déjà lancé un site pilote en France chez le grossiste Metro, dans un format beaucoup plus important: un site de 80 mètres carrés qui devait produire quatre tonnes d’herbes aromatiques (basilic, menthe, persil…) par an. Fin 2018, Infarm avait déjà conclu des partenariats avec «25 grands distributeurs» en Europe, dont Metro, Casino, Migros, Auchan ou Amazon Fresh.

La start-up est un des leaders de l’agriculture verticale en Europe, avec pour principaux concurrents en France les start-up Agripolis ou Agricool.

Des « usines à salades » installées près des villes remplacent l’agriculture traditionnelle

Des salades cultivées par des automates sous des lumières artificielles : Aux abords de villes japonaises, sortent de terre des « usines à légumes » automatiques pour combler le manque de grandes surfaces agricoles et contourner les aléas climatiques.

A titre d’exemple, les locaux de la société Spread produisant quelque 11 millions de pieds de laitues par an avec seulement 25 employés. Lumières artificielles et automates, au fur et à mesure qu’elles grossissent, les salades rejoignent des emplacements dont les conditions de luminosité, de température, d’hygrométrie, sont adaptées au stade de leur croissance. Elles sont cultivées ce, sans pesticide ni terre, mais avec de l’eau enrichie de nutriments.

Avec le Danemark, le Japon est depuis des décennies un pionnier du laborieux développement des « usines à légumes en lumières artificielles ». Des géants comme Panasonic, Toshiba, TDK ou Fujitsu s’y sont risqués, avec plus ou moins de bonheur, en convertissant des lignes de production de semi-conducteurs en « fermes verticales » et en concevant des éclairages, capteurs et autres technologies dédiées…

En savoir plus
Source : France24
Illustration : Salades
En savoir plus
Solidarité ! 
 

Un agriculteur apporte son aide aux passagers d’un train en panne 

Une scène atypique s’est déroulée dimanche 5 janvier, dans la matinée, en rase campagne. Des usagers de la ligne Bordeaux-Marseille ont été acheminés… dans une benne de tracteur après une panne électrique sur le réseau. 

 On se retrouve la semaine prochaine

pour une nouvelle récolte 😉 !

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laissez un commentaire