Chargement

En avant la recherche !

Le récap des actus de la semaine #LGM25 🌍

Avatar

Que s’est-il passé cette semaine dans le monde agricole ? 
On récolte ensemble l’actu en TOP 5 🙂 !

togo

Collecte de fonds en faveur de jeunes agriculteurs

Le Togo veut mobiliser 800 millions de francs CFA à travers une campagne de dons télévisée, « télé food », pour promouvoir 1 000 jeunes et femmes entrepreneurs agricoles dans les milieux vulnérables. L’opération dirigée par le ministère de l’Agriculture mobilise divers acteurs, dont des artistes réputés.

« L’innovation de cette opération « télé food » cette année, c’est de travailler sur un modèle de chaîne de valeurs qui va de la fourche à la fourchette, explique Noël Koutéra Bataka, ministre de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique. La distribution du produit, c’est servir des mets de qualité à des populations pour améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle. C’est d’abord cela qui est visé. »

Mille jeunes et femmes entrepreneurs sont ciblés dans la préfecture de Kpélé au sud-ouest du Togo. Ils seront accompagnés à améliorer la production des produits vivriers, leur transformation, la mise sur le marché de ses produits et l’amélioration de la consommation des populations surtout les enfants.

ghana
En savoir plus
Source : rfi
Photo: Pixabay
 
 
argentine
En savoir plus 
Source :  Agpb
Illustration :  ville de Pergamino

Une zone de non traitement d’un kilomètre autour d’une commune

Suite à la plainte d’une femme affirmant que son enfant a été intoxiqué par du glyphosate à Pergamino (92 000 habitants), au nord de Buenos Aires, le tribunal fédéral de San Nicolás a provisoirement imposé, depuis le 30 août dernier, une zone de non traitement de 1 095 m autour des résidences de la commune, et de 3 km pour les applications aériennes.

Ces ZNT imposées par voie de justice pourraient faire jurisprudence au niveau national, s’alarme la Fédération agraire argentine. Déjà 5 000 hectares sont concernés par cette mesure basée sur l’avis de médecins légistes de la Cour Suprême argentine. Le juge chargé de l’affaire a demandé aux autorités de Pergamino un rapport sur le sujet, attendu ces jours-ci, pour éventuellement étendre ces ZNT à l’ensemble de ce district agricole d’une superficie de 300 000 hectares, autour des écoles rurales, des hameaux et le long des cours d’eau.

C’est la deuxième décision de ce genre prise en Argentine cette année. En mai, les syndicats défilaient contre une décision similaire prise dans la province d’Entre Ríos. Il s’agissait également d’instaurer des distances similaires mais uniquement autour des écoles rurales…

allemagne

Journée de colère 

Des milliers d’agriculteurs ont manifesté mardi dernier au volant de leurs tracteurs à travers l’Allemagne contre les réglementations du gouvernement en matière de climat et de réforme agricole, qui menacent selon eux l’existence de leur activité. Les convois ont paralysé la circulation à Berlin et à Bonn, deux villes qui accueillent le gouvernement fédéral.

Les griefs sont nombreux: menace d’interdiction du très économique mais jugé dangereux pesticide polyphosphate, déclassement social et menace de disparition des petites exploitations familiales, ou encore dénonciation des accords de libre-échange qu’ils jugent discriminants.

Le gouvernement a décidé début septembre de réduire l’utilisation du glyphosate et de l’interdire complètement dès la fin de l’année 2023. Il envisage aussi la réduction des cheptels, pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. A cet effet, les agriculteurs allemands demandent en priorité d’être consultés pour les projets de réforme agraire et de lutte contre le changement climatique.

En savoir plus
Source : L’Obs
Illustration : manifestation du 22 octobre 2019 à Berlin contre les réglementations du gouvernement en matière de climat et de réforme agricole ©AFP

 

algerie
blé
En savoir plus
Source : Terre-Net
Illustration : blé

La France vend 450 kt de blé à l’Algérie  

La demande internationale a été dynamisée par l’Algérie, qui est de nouveau passée aux achats dans le cadre d’un appel d’offres clôturé mardi, cette fois, pour près de 600 kt de blé meunier à expédier en décembre. Le pays ne divulgue pas les résultats de ses appels d’offres et les rapports d’achat sont basés sur des évaluations commerciales.

Les dates permettaient à l’Argentine de se positionner et les résultats du tender étaient attendus pour avoir une indication sur la compétitivité du blé argentin cette année.

Résultat : quatre offres françaises sont présentes parmi les six qui ont été retenues, pour un total de 450 kt de blé meunier origine France. Les prix se situent autour de 227 – 229 $/t C&F, soit près de 17 $/t de plus que pour le précédent tender datant de début octobre. Les blés argentins n’ont pas été sélectionnés malgré des prix apparemment compétitifs en FOB, mais qui sont devenus trop chers une fois le fret ajouté.

france

Solidarité citoyenne

Permettre à des éleveurs, maraîchers de s’installer ou de pérenniser leur activité, c’est l’objectif de Terre de Liens. En moins de 10 ans, cette structure a levé auprès des citoyens 80 millions d’euros et évité la disparition de plus de 4.000 hectares de terres agricoles.

L’accès au foncier agricole est un problème qui concerne tous les citoyens. Sans terre agricole, pas de paysans ni d’agriculture de proximité respectueuse de l’environnement et créatrice de liens. Pour Terre de liens, l’effritement de la richesse agricole, la perte de biodiversité et le déclin des campagnes n’ont rien d’une fatalité : l’avenir peut offrir bien d’autres perspectives aux terres et à l’agriculture paysanne. Si l’on s’en donne les moyens…

Pour contrer le recul des terres agricoles, l’association devient propriétaire de fermes en se basant sur l’épargne solidaire, puis elle les loue à de jeunes agriculteurs. Elle favorise ainsi la transmission et l’installation d’une nouvelle génération…

En savoir plus
Source : Nice Matin
Illustration : Dans la plaine de Thorenc, ce terrain a été acheté par Terre de Liens, grâce à l’argent investi par les citoyens ©Franck Fernandes
paille
En savoir plus
De quoi siroter sereinement ! 

Des pailles… en paille ♻️

Des pailles fabriquées en France à partir de paille de seigle BIO… une alternative écologique aux pailles plastique ! 
Cultivées et transformées dans le Perche, celles-ci sont réutilisables, lavables et compostables!

 

 On se retrouve la semaine prochaine

pour une nouvelle récolte 😉 !

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laissez un commentaire