Chargement

En avant la recherche !

La Grande Moisson n°12 : Le récap des 5 actus agricoles de la semaine

Avatar

Que s’est-il passé cette semaine dans le monde agricole ? 
On récolte ensemble l’actu en TOP 5 🙂 !

Mercosur : Un traité historique pourrait bien déstabiliser l’agriculture européenne

L’affaire du « mercosur » est un vaste traité de libre-échange négocié depuis 20 ans entre l’Europe et les pays du mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay & Paraguay).

Tout d’abord et de manière générale, cet accord représente la suppression de nombreux droits de douane dans tous les secteurs économiques. Par exemple, pour les pays du mercosur, les taxes seront réduites à 7,5% pour l’exportation de 99 000 tonnes de bœuf, 180 000 tonnes de sucre ou encore 100 000 tonnes de volailles.

En échange, les taxes latino-américaines sur le vin, le chocolat, les spiritueux, les biscuits, la pêche en conserve, les boissons gazeuses ou encore les olives seront supprimées et bénéficieront de « larges quotas » vers le mercosur, promet ainsi le commissaire européen à l’Agriculture Phil Hogan. Ce dernier assure également protéger 357 AOC européennes.

Vous pouvez retrouver les quotas de tous les produits agricoles qui seront autorisés ainsi que leur droit de douane respectif ici.

Ce traité mobilise toutes les inquiétudes des agriculteurs européens, en effet, ils seront ainsi mis en concurrence direct avec des agriculteurs latino-américains qui ne respectent pas les mêmes normes de production. Si l’accord est finalisé, il doit encore être voté à l’unanimité par les 28 états-membres du parlement européen et ce n’est pas forcément acquis. En France, la porte-parole du gouvernement avait confié que «  La France, pour l’instant, n’était pas prête à ratifier ».

En savoir plus
Source : Le Figaro

Illustration : Le président argentin Mauricio Macri embrasse le président de la Commission de l’UE Jean-Claude Juncker
Crédit : Jorge Silva / Reuters
En savoir plus 
Source : Reuters
Illustration : Porcs d’une ferme proche de Hanoi
Crédit : Kham / Reuters

Le Vietnam annonce avoir (bientôt) trouvé un vaccin contre la grippe porcine africaine.

D’après le ministre vietnamien de l’Agriculture, plus de 2,9 millions de porcs ont été abattus au Vietnam depuis le début de la crise, soit 10% du cheptel porcin. Dernièrement, le gouvernement a annoncé à la presse l’arrivée prochaine d’un vaccin.

Ce vaccin, mis au point à l’Université Vietnamienne d’Agriculture, a été testé avec succès dans le laboratoire de l’école ainsi que sur trois fermes du nord du Vietnam, a annoncé mardi la chaîne de télévision publique Vietnam Television (VTV).

La communauté internationale scientifique reste cependant sceptique face aux affirmations du gouvernement vietnamien et a déclaré qu’il fallait beaucoup plus de recherches pour prouver la viabilité de tous vaccins.

Le porc représente aujourd’hui les trois-quarts de la consommation totale de viande au Vietnam, un pays de 95 millions d’habitants où la plupart de ses porcs d’élevage sont consommés dans le pays.

Boycott de la viande canadienne en Chine

La Chine s’apprête à entamer une nouvelle guerre commerciale. Après les USA, la viande canadienne pourrait être sérieusement attaquée. En effet, depuis l’arrestation de Meng Wanzhou, la directrice financière de Huawei, les relations entre les deux pays se sont détériorées.

La Chine avait déjà frappé une première fois en interdisant l’importation du canola canadien, les relations diplomatiques s’étaient alors une première fois gravement affaiblies. Pékin a donc accentué les sanctions en décidant d’interdire cette fois toute viande depuis le Canada.

Le gouvernement chinois met en avant la découverte de 188 certificats vétérinaires falsifiés ainsi qu’une contamination à la ractopamine de toute une cargaison de porcs canadiens pour justifier la nouvelle mesure.

Ce nouveau boycott pourrait bien déstabiliser la balance agricole canadienne, avec 50% d’export de sa production bovine et 70% pour le porcin, le Canada est hautement dépendant à l’exportation.

En savoir plus
Source : The conversation
Illustration : Viande de boeuf

En savoir plus
Source : Science Post
Illustration : Le robot canard
Crédit : Nissan

Bientôt des robots-canards dans les rizières ?

Les riziculteurs japonais avaient jusqu’à maintenant l’habitude de recourir à l’utilisation de canards dans leurs rizières pour réduire la population d’insectes et les herbes indésirables, mais au pays de la robotique, cette évolution ne surprend finalement personne.

Ce petit robot de 1kg5 se déplace avec des brosses en caoutchouc. Ces dernières servent à oxygéner l’eau, bloquer la photosynthèse et ainsi éviter que les mauvaises herbes s’enracinent. Ce robot baptisé Aigamo reste néanmoins dépendant d’une connexion wi-fi,  de soleil pour sa partie photovoltaïque et enfin de piles pour optimiser le déplacement de ce dernier.

Cette innovation vient soutenir la filière rizicole en grande difficulté, en effet, cette dernière est victime d’une baisse de la consommation de riz et d’un vieillissement de la population qui entraîne une pénurie de main-d’œuvre.

Angleterre : Des fleurs pour la vie

Un agriculteur britannique réalise depuis 4 ans une belle initiative. Il a transformé une de ses parcelles dans le Somerset, au sud-ouest de l’Angleterre pour en faire une très jolie prairie fleurie.

Cette dernière a le don d’attirer de nombreux amoureux de la nature qui peuvent alors avoir une vue imprenable sur toute la vallée. En partageant ce petit coin de paradis, Ken Sellick espère sensibiliser les visiteurs.

En effet, tous les ans, l’agriculteur britannique s’associe avec une ONG et lui reverse les dons des visiteurs. Cette année, il a décidé de reverser les donnations à Elliot’s Touch, une organisation caritative qui collecte des fonds pour financer la recherche sur les maladies mitochondriales et la cardiomyopathie infantile.

Au Royaume-Uni, 1 bébé sur 200 naît avec des modifications génétiques pouvant causer une maladie mitochondriale.  Un bébé né toutes les 30 minutes peut donc être diagnostiqué avec ce type de maladie mortelle.

En savoir plus
Source : Farming Uk
Illustration : La prairie fleurie
Crédit : Elliot’s Touch (Twitter)

 Un vétérinaire chante de l’opéra pour soigner le bétail : cliquez ici

 On se retrouve la semaine prochaine

pour une nouvelle récolte 😉 !

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *