La fertilisation localisée starter : l’assurance maïs

La fertilisation starter est un outil essentiel assurant une levée rapide et homogène des semis de maïs. Peu importe votre rotation, votre situation géographique ou encore la biodisponibilité de vos sols, l’emploi d’un starter répond à une problématique différente de celle des engrais de fond.

Quels sont alors les intérêts agronomiques de l’emploi d’un starter ?

La localisation de l’engrais starter lors du semis apporte à proximité immédiate des éléments nutritifs indispensables à la levée du maïs. L’utilisation de starter, classiquement sous forme NP, est à mettre en relation avec la période d’implantation de la culture et de ses besoins immédiats. Semé dès le début du printemps, le maïs est confronté à une température de sol fraiche, parfois même proche de son zéro végétatif (6°C). De plus, le maïs, durant sa levée, a de faibles besoins en éléments nutritifs mais indispensables. En effet, il lui suffit de « cinq unités d’azote et d’une seule unité de phosphore pour éviter les carences dès le début de la culture » (source : Arvalis, l’institut du végétal).

Cependant, la mobilité des éléments nutritifs, la température du sol et le système racinaire encore inexistant du maïs, sont autant de facteurs pouvant limiter son potentiel dès le semis. La problématique de la biodisponibilité de l’azote est réduite du fait de sa mobilité importante et de la capacité des racines de la plante à capter cet élément. En revanche, le phosphore est quant à lui très peu mobile et absorbable seulement lorsqu’il se situe à 1 mm des racines. Le système racinaire encore peu développé renforce cette difficulté à capter les unités indispensables à sa levée. C’est pourquoi l’apport d’un engrais starter granulé ou micro-granulé assure un bon démarrage de votre maïs.

Quelques chiffres

58€/Ha Coût moyen d’un engrais starter

6,8 Qt/Ha Gain de rendement d’une parcelle startérisée

3 à 6 jours Gain moyen de précocité sur votre date de récolte

Testimonial client

“J’utilise de l’engrais starter pour m’assurer une levée rapide de mon maïs, couvrir rapidement le sol et obtenir un enracinement et un développement du maïs important dès le début de la culture. Mes sols sont majoritairement argilo-calcaires avec des pH de 8,2 à 8,3 ce qui limite la disponibilité du phosphore, c’est pourquoi j’apporte un starter au plus proche de la plantule.”

Louis. D.E (45)

Les préconisations de Margaux

Je vous conseille d’être attentif à l’implantation de votre maïs. Le choix de votre variété est indispensable et l’emploi d’un starter doit vous servir à sécuriser son implantation et son développement. Même de génétique supérieure, votre maïs perdra de son potentiel de rendement final si, dès le début, il a dû fournir des efforts pour s’implanter, lever et croitre. Le maïs reste une plante relativement consommatrice en eau et en éléments nutritifs. C’est pourquoi sa fertilisation en est la clé.

Laissez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *