Chargement

En avant la recherche !

engrais organique morte saison

Avatar

La période de morte saison en engrais organique débute dès maintenant ! Cette période marque une cassure tarifaire entre la période d’utilisation, principalement estivale, et la période de stockage, actuellement pour utilisation été 2020. Cette tendance se répète année après année, il est donc plus facile d’anticiper ses achats au bon moment.

C’est d’ailleurs en ce moment que les meilleures affaires sont à faire, de manière générale les engrais organiques sont plus abordables pour des périodes de livraisons octobre – décembre que pour du juin – juillet. Cette variation est due à la nécessité des éleveurs et composteurs à faire enlever du produit tout au long de l’année et notamment en période de non utilisation. Ces derniers pratiques donc des prix moins chers en période hivernale qu’en période estivale ces variations correspondent à l’éternelle loi de l’offre et la demande.

Nous pouvons matérialiser la courbe de progression des tarifs en engrais organiques comme ci-dessous, le tarif évoluant tous les bimestres ou trimestres de quelques euros.  Il est d’ores et déjà  officiel qu’un engrais organique vous contera 6 à 10 €/t plus cher pour un achat effectué au mois de Juin – Juillet 2020 que pour un achat dans les prochaines semaines. Alors pourquoi attendre ?

Certains avantages et inconvénients sont à mettre en avant mais la plupart des inconvénients trouvent facilement une solution.

Si votre rotation n’est pas encore définie entièrement, sécurisez au moins une partie des volumes dont vous aurez besoin.

Guide technique :

Quels apports ?

Les engrais organiques vous permettent d’apporter une fumure de fond généralement à vos têtes de rotations (Colza, Betterave, ..) cette fumure apporte N-P-K + MgO + So3 à vos cultures et permet ainsi sa bonne implantation pour maximiser son potentiel rendement. De manière générale ces engrais sont moins chers que les engrais minéraux ramener à l’unité fertilisante. Il faut cela dit garder en tête que l’azote que vous apportez sera utilisable par votre culture à hauteur de 55 % à 80 % la première année. Le reste sera utilisable après dégradation par la vie du sol.

L’un des autres avantages de l’engrais organique est d’apporter des volumes en matière organique importants ce qui vous permet ainsi de maintenir ou relever le taux de matière organique dans vos sols en fonction du produit choisi. Cette matière organique présente dans votre sol permettra de structurer le sol en formant des agrégats permettant d’ainsi aérer le sol et éviter les problèmes de battances. Ces agrégats et la structure du sol permettront aussi d’augmenter la capacité de rétention de votre sol en eau, problème de plus en plus récurrent ces dernières années. Votre culture en place bénéficiera d’eau plus longtemps après des apports répéter en matière organique. Enfin, l’activité du sol sera renforcée suite à un apport d’engrais organique et permettra une meilleure assimilation en éléments fertilisants et réchauffement du sol en sortie d’hiver beaucoup plus rapide.

Pour finir, les engrais organique apportent aussi des oligots-éléments rarement quantifié dans les différents produits mais réellement bien présents.

Quels intérêts pour mes cultures ?

En France, 70 % des organiques vendus sont utilisés pour des épandages avant semis de colzas. L’objectif est clair, permettre à la culture du colza d’avoir un effet starter important au démarrage et ainsi aborder l’hiver avec une biomasse importante. Un démarrage vigoureux et une biomasse importante en entrée d’hiver permettra de réduire drastiquement les attaques de ravageurs (limaces, altises, charançon du bourgeon terminal, …). Une fertilisation dès l’implantation permettra de surcroit de maximiser le potentiel du rendement de cette culture. Une dose de 3 à 4 t/ha pour un produit type compost 22-25-18 sera intéressant et correspondra au besoin.

L’application d’engrais minéral type 18-46 sur la ligne de semi peut être comparée pour les mêmes bénéfices starter. Cela dit, un engrais minéral aura un relargage en azote très rapide et effectif sur 15j à 3 semaines tandis que le relargage en azote d’un engrais organique s’effectuera sur plusieurs mois. Ce dernier permettra de biberonner la culture du colza sur toute la durée de son implantation. 

Le reste des volumes se partagent entre cultures bio, betteraves, pomme de terre et maïs. L’engrais organique est une des seules sources en azotes UAB en agriculture biologique c’est pour cette raison que de nombreux volumes se font sur ce marché.

Enfin, les betteraves, pommes de terre et maïs sont des cultures consommatrices en engrais organiques car leur développement racinaire en dépend fortement. De plus ces cultures nécessites des apports conséquents en P et K qui correspondent parfaitement à un apport de compost enrichi type 22-22-50.

Quelle qualité de produit attendre ?

L’origine de ces engrais est une problématique souvent mise en avant dans cette catégorie. En effet, il se fait tout et n’importe quoi, des produits non hygiénisés qui présentent des bactéries pathogènes ou des semences de plantes adventices non détruites, des produit avec très peu de matière sèche, des morceaux de plastiques présent dans ces engrais, des produits non réglementaires, etc …

Il faut comprendre qu’un engrais organique pour être accepté à l‘importation en France et utilisé sur des cultures doit correspondre à une norme qui met en avant l’hygiénisation de l’engrais par processus de compostage. Cette norme impose que le produit ait été traité thermiquement à 70°C pendant 1 heure pour détruite toutes bactéries pathogènes. Ce traitement permet en plus de détruire toutes les semences d’adventices et d’augmenter la matière sèche rendant le stockage et l’épandage plus facile.

Chez Agriconomie vous pouvez commander les yeux fermés ! Nous travaillons avec les plus grands fournisseurs de France et Belgique qui nous assurent une qualité de produit régulière aussi bien en termes d’éléments fertilisants que de structure. Les produits sont normés et d’excellente qualité.