Élevage : Le marché retrouve une dynamique baissière

Soja :

Le marché qui était jusque là animé par les risques climatiques se retrouve dans une dynamique baissière, puisque les cartes météo en Amérique du Sud n’auront pas l’impact négatif envisagé il y a 2 semaines.

Colza:

Les exports en Malaisie ont été plus faibles qu’annoncés. Le marche lourd en huile soutien le mouvement baissier du moment.

Blé/Maïs:

L’activité de la semaine dernière a été intense avec des nombreux tender de l’Egypte. Les exports Français sont toujours en retard ce qui gonfle les stocks et impact le prix en ce début de semaine.

Evolution du marché

Tourteau de Soja – Baisse

Tourteau de Colza – Baisse

Céréales – Baisse

Les préconisations de Bertrand

Réduire le coût de sa clôture électrique grâce au testeur

S’il existe plusieurs solutions pour contenir les animaux dans la pâture (clôture fixe, barbelées, lisses, grillagées), la clôture électrique s’impose de plus en plus dans le paysage grâce à son faible coût et sa grande souplesse de pose et d’utilisation. Plusieurs comparaisons du prix de l’installation au kilomètre place l’installation électrique gagnant, avec des ratios de prix allant de 1 à 4.

Cependant il faut garder en tête que les défauts sur une clôture électrique font augmenter la facture ! Une clôture bien posée et avec un bon entretien consomme peu d’énergie, ce qui peut permettre d’économiser le remplacement d’une pile sur un électrificateur autonome. Pour comprendre ce phénomène, il est bon de revenir au fonctionnement d’une clôture électrique.

Sur une clôture électrique, c’est l’électrificateur qui émet l’impulsion électrique. Le fils, rubans ou filets conduisent cette impulsion tout autour du parc. Lorsque l’on parle de performance sur une clôture électrique, on juge sa capacité à faire parcourir le niveau de l’impulsion sur l’ensemble de la clôture. Cette performance diminue à cause de mises à la terre de plusieurs sortes : dégradation de la capacité des isolateurs, pousse de végétation sur la clôture, contact entre le fil et la terre, etc. Moins la clôture sera performante, moins les animaux seront repoussés par la clôture et plus la consommation d’énergie, et donc de pile, sera importante.

C’est pour cela que le suivi et la maintenance de la clôture ont un rôle essentiel. Le contrôle quotidien des clôtures est |régulièrement négligé, et passe pour une corvée répétitive. C’est pourtant grâce aux mesures relevées avec son testeur que l’éleveur va pouvoir juger de la capacité à contenir les animaux et à maîtriser sa consommation d’électricité.

Il existe aujourd’hui des solutions connectées qui permettent de suivre le fonctionnement des clôtures (par exemple l’alarme VigiFence développée par Pampaas). Ces dispositifs automatisent le contrôle quotidien et permettent de se libérer cette tâche rébarbative. Ainsi au-delà de remonter les dysfonctionnements et les risques de divagation, Ces systèmes vous aident à contrôler la consommation de piles pour vos électrificateurs.

Laissez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *