Chargement

En avant la recherche !

Quels sont les avantages du désherbage mécanique ?

Avatar

Le désherbage est une intervention nécessaire au bon développement d’une culture. Des solutions pour lutter contre les adventices existaient bien avant l’arrivée des produits phytosanitaires. Ces techniques étaient préventives avec le travail du sol, les rotations de cultures ou encore le paillage, ou curatives avec le désherbage manuel, le désherbage mécanique pour certaines cultures. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, les herbicides ont rendu le désherbage plus efficace et plus rapide. Leur usage massif montre aujourd’hui ses limites. C’est dans ce contexte que le désherbage mécanique peut être l’une des solutions permettant de diminuer le risque de dépendance au désherbage chimique.

 Principes et outils 

Dans le cadre du plan Ecophyto, lancé par le Ministère de l’Agriculture, l’objectif de réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires conduit à une réflexion sur l’utilisation de méthodes alternatives. Les herbicides sont les produits phytosanitaires les plus utilisés. L’emploi du désherbage mécanique en remplacement du désherbage chimique permet de limiter leur utilisation et contribue à atteindre l’objectif Ecophyto.

Le désherbage mécanique est basé sur plusieurs principes qui sont l’enfouissement, l’arrachage, le déracinement ou déchaussage des adventices. Pour réaliser ce désherbage, plusieurs outils existent :

La bineuse agricole est un outil permettant de travailler l’inter-rang par des éléments indépendants pour chaque inter-rang, fixés sur un même axe central. Ces éléments sont des socles amovibles afin d’adapter le travail du sol en fonction de l’écartement des rangs de semis. Ce travail du sol s’effectue sur une profondeur entre 3 et 6 cm. 

  • La houe rotative :

La houe rotative est composée de roues en forme de soleil dont les extrémités ressemblent à des cuillères. Ces éléments travaillent entre 2 et 6 cm et permettent d’arracher les mauvaises en herbes grâce à la vitesse d’avancement.

  • La herse étrille :

Cette herse se compose de panneaux articulés, munis de longues dents flexibles qui vibrent au contact du sol dont l’agressivité est réglable. Les dents de herse travaillent à 2-3 cm et déracine ainsi les adventices présentes.

L’efficacité de ces outils et de cette technique dépend principalement du type et du stade de développement de la culture et de l’adventice. Les méthodes de désherbage mécanique ne sont pas réalisables dans toutes les situations et dépendent des caractéristiques de la parcelle : type de sol, pente, …Ce type de désherbage est surtout dépendant des conditions climatiques puisque l’utilisation de ces outils nécessite un sol sec. Utiliser le désherbage mécanique permet d’éviter la sélection d’adventices résistantes aux herbicides. Pour une meilleure efficacité, il est possible de combiner l’utilisation du désherbage chimique et mécanique.

Les avantages du désherbage mécanique

  • Réglementaire

La réglementation sur l’usage des produits chimiques s’est fortement durcie ces dernières années. De plus en plus de substances actives sont retirées du marché laissant parfois les agriculteurs avec des produits moins efficaces ou même dans des impasses techniques. Ce phénomène de retrait de substance active devrait continuer dans les années à venir. C’est ainsi que le remplacement de certains traitements par des passages d’outils mécaniques permet d’anticiper les évolutions réglementaires et de faire baisser l’IFT (Indicateur de Fréquence de Traitement). D’autant plus que le désherbage mécanique peut apporter une solution plus rentable et plus efficace.

  • Environnementale

Se tourner vers une agriculture moins consommatrice de produits chimiques permet de limiter l’impact sur l’environnement. En effet, les substances actives des produits phytosanitaires et leurs molécules de dégradation peuvent se retrouver dans la nature : air, eau, nappes phréatiques, sol … L’utilisation du désherbage mécanique réduit la consommation d’intrants et donc l’impact sur l’environnement.

  • Agronomique :

Au-delà de réduire la consommation d’intrants et de lutter contre les adventices, le désherbage mécanique à de nombreux avantages agronomiques. En effet, les outils utilisés peuvent avoir un impact bénéfique sur le nivellement, la porosité et l’aération du sol. Ils réduisent également l’évaporation du sol et limitent le ruissellement par la destruction de la croûte de battance. De plus, leurs passages favorisent la relance de la minéralisation de la matière organique.

  • Innovante : 

Le désherbage mécanique est une technique innovante. Grâce aux nombreuses innovations technologiques comme le guidage, les outils deviennent de plus en plus efficaces. L’utilisation et les performances des outils sont désormais optimisées, capables de s’adapter à un grand nombre de cultures et de situations. Ces systèmes innovants permettent de gagner en précision et en rapidité de travail.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *