Chargement

En avant la recherche !

Comment entretenir son tracteur ancien ?

Avatar

Votre ancien tracteur reste sous le hangar la plupart du temps mais vous permet de faire un tas de travaux ? L’entretien de ce vieux tracteur est primordial pour augmenter sa durée de vie. Cela signifie changer et réviser les bonnes pièces de votre tracteur ancien au bon moment. Il faut également savoir que l’entretien d’un tracteur ancien doit être fréquent et suivi de près, d’autant plus s’il s’agit d’un tracteur ancien. Nous vous donnons ici quelques conseils d’entretien de votre tracteur ancien qui n’a pas démarré depuis longtemps.

Voici les points principaux pour l’entretien de votre tracteur ancien :

  • Retrouvez le livret d’entretien

Il est toujours pratique d’avoir ou de retrouver le livret d’entretien de votre vieux tracteur. Celui-ci vous permettra de connaitre les caractéristiques de base pour l’entretien de la mécanique. Vous connaîtrez ainsi la fréquence de chaque entretien, l’emplacement des points d’entretien, les contenances des réservoirs, les types d’huiles utilisées, les références des filtres … 

  • Contrôlez la batterie

Nécessaire pour démarrer, la batterie de votre tracteur doit être chargée. Si ce n’est pas le cas, il faudra recharger la batterie ou bien brancher une seconde batterie pour l’aider au démarrage. 

  • Vérifiez les niveaux de liquide

Toujours important, regardez les différents niveaux d’huiles de votre tracteur en tirant les jauges d’huiles. Si votre tracteur n’a pas tourné depuis un certain temps ou qu’il a dépassé un certain nombre d’heures (plus de 200 heures généralement), il faut faire la vidange de l’huile moteur qui s’accompagne du remplacement du filtre à huile. Pensez également à vérifier l’huile de transmission, le liquide de refroidissement et l’huile hydraulique

  • Graissez les articulations

En fonction des recommandations du livret d’entretien, il faut graisser le tracteur, souvent aux points d’articulations. Vous retrouverez plusieurs graisseurs qui sont normalement décrit sur votre livret : roulements de l’essieu arrière, les attelages, le pont, les essieux… Graissez jusqu’à temps que vous apercevez de la graisse sortir de l’articulation. Une fois que la graisse sort, cela n’est pas nécessaire d’en mettre plus.

  • Jetez un coup d’œil sur les courroies

Cela ne fait pas de mal de regarder les courroies de temps à autres. Profitez-en pour vérifier tous les tuyaux, notamment hydraulique qui permettent le fonctionnement des composants. Vérifiez la canalisation d’arrivée d’air du carburateur et ses joints ainsi que la tension et l’état de la courroie du ventilateur, il est important que celle-ci ne soit pas détendue. Si un tuyau ou une courroie semble abimé, usé ou fissuré, remplacez-le. Si les raccords ou les connexions fuient, resserrez-les ou remplacez les joints.

  • Nettoyez les filtres à air

Il est important que les filtres à air fonctionnent. Pour cela, assurez-vous qu’ils soient propres. Dans le cas contraire, nettoyez-les à l’aide d’un compresseur à air. Faites de même pour le radiateur du moteur. Généralement, le filtre à carburant et à air, le filtre à huile de transmission et d’hydraulique sont à changer de façon périodique selon votre carnet d’entretien.

N’oubliez pas de contrôler la pression des pneus et leurs écrous avant de le démarrer. À cause de la taille des pneus, le sous-gonflement n’est pas toujours évident. Un autre moyen simple de limiter l’usure de votre tracteur, c’est de le protéger des intempéries.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *