Carbure : une bonne idée d’investir ?

Le carbure c’est quoi ?

« Le carbure de tungstène » ou appelé plus familièrement et simplement « carbure » est le résultat d’une combinaison entre le carbone et tungstène, qui permet d’augmenter significativement la résistance d’une pièce. De la poudre de cobalt est également ajoutée pour servir de liant entre les particules de tungstène et cuit à une température supérieur à 1500°C afin de former les plaquettes de carbure. Pour finir la plaquette est brasée sur son support (dents, pointes, grattoirs…).
Le carbure de tungstène a une densité de 15,8 g/cm3, à titre de comparaison la plaquette en carbure de tungstène est deux fois plus dense que l’acier, ce qui lui permet d’obtenir une grande résistance à l’usure.

Le carbure en chiffre : Comparatif coût de revient carbure / pièce normale

Quand on parle de coût de revient sur de la pièce détachée, il ne faut pas seulement considérer le prix d’achat de la pièce, il faut également prendre en compte le prix de la boulonnerie et la main d’œuvre (temps de montage et démontage), ce qui peut représenter un coût non négligeable dans le cas d’un sol très abrasif qui oblige à changer très régulièrement les pièces d’usure de votre matériel.
Avec une durée de vie supérieure de 5 à 7 fois en fonction du type de sol, on constate très facilement l’intérêt de la pièce au carbure. Dans le cas d’une herse rotative, la différence de prix a un ratio de 1 à 3 entre une dent d’origine(21,43 €HT) et une dent au carbure (53,08 €HT).
Mais, en prenant en compte la durée de vie bien inférieure, la dent d’origine devient beaucoup moins intéressante d’un point de vue financier. En considérant un rapport de longévité de 1 à 5 entre la pièce ordinaire et la pièce au carbure, il faudrait débourser plus de 100 €HT pour travailler autant d’hectares. On considère qu’avec cette économie plus le temps de montage et la boulonnerie ; le coût par hectare est divisé par trois par rapport à l’utilisation de pièce normal.
Un autre aspect à prendre en compte, les pièces avec un renforcement carbure gardent leur configuration d’origine, ce qui assure une régularité du travail tout au long de la durée de vie de la pièce.

Sur quelle machine peut-on l’adapter?

Il est possible d’adapter des pièces en carbure sur la majorité de vos outils (charrues, herses rotatives, déchaumeurs, vibroculteurs …) et toutes les pièces d’usures sont déclinable en finition carbure.
Il existe également une autre solution qui consiste à poser soi-même les pastilles de carbure au point d’usure de vos outils avec l’utilisation d’une mise à souder qui permet de s’adapter à chacune des configurations.
Cependant, nous conseillons l’utilisation d’un poste à souder MIG pour la fixation de la mise à souder. En effet, ce type de poste à souder évite la surchauffe de la pièce où l’on fixe la mise à souder et évite par conséquent la fragilisation de l’ensemble. Une pièce exposée à une température trop importante risque de s’user plus rapidement, ce qui réduirait grandement l’intérêt de l’ajout de la mise à souder en carbure.

Sur quel type de sol ?

Les pièces en carbure ont un intérêt dans quasiment tous les types de sol mais plus particulièrement dans les terres abrasives donc usante.
A l’inverse, il est déconseillé d’utiliser le carbure de tungstène dans les sols très caillouteux et notamment en présence de silex. En effet, les impacts dans des pierres sur les pastilles de carbures peuvent faire « sauter » ces dernières.

Comparaison entre une pièce de finition ordinaire et carbure sur une exploitation de 200 ha :

Type de sol Limon sableux
Modèle de herse rotative LEMKEN ZIRKON 10 4mètres
Finition Origine Adaptable avec renforcement carbure
Prix d’achat 21,43 € X 32 dents 53,08 € X 32 dents
Surface travaillée 220 ha 900 ha
Coût d’utilisation / ha 3,10 € 1,88 €

Testimonial client

“Sur ma rotative (Kuhn HR4002), je changeais les dents une fois par an avec de l’origine.
Depuis que je suis passé au carbure, ça fait 4 ans que je n’ai pas acheté de dents.
Le carbure est très peu usé et le rechargement derrière le carbure est encore bien présent.
En plus, le fait d’avoir des dents au carbure présente un autre avantage : on ne touche plus au réglage du rouleau pour compenser l’usure des dents.”

Francis G (49)


Les préconisations d’Arthur

En terre usante, le choix d’utiliser des pièces au carbure prend tout son sens d’un point de vue économique.
Cependant, cet avantage n’est pas le seul, la longévité des pièces au carbure permet aussi d’être beaucoup plus précis dans ses interventions et de pouvoir travailler sans être interrompu lorsque les conditions climatiques sont les meilleurs au lieu d’être à l’atelier à monter et démonter de nouvelles pièces.

Laissez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *