Azote – N

Share
  • L’azote et la vie

L’azote joue un rôle essentiel dans la composition de la matière vivante. En effet, il est l’un des constituants majeurs des acides aminés, des protéines et des acides nucléiques composant les ADN et ARN. Une plante carencée en azote verra sa synthèse protéique diminuer et par conséquent, sa teneur en chlorophylle sera moindre. La relation entre la nutrition azotée et la teneur en chlorophylle d’une plante est utilisée dans le diagnostic de nutrition azotée basé sur la l’intensité de la couleur verte des feuilles, autrement dit, sur la teneur en chlorophylle.

  • Le rôle de l’azote dans les plantes

Le rendement et la qualité des productions sont en partie déterminés par l’azote apporté. Le sol est un « réservoir » d’azote pour la plante : elle vient y puiser l’azote minéral et le transforme en protéines, composants essentiels de la vie humaine et animale.

Notons qu’il faut environ 1 kg d’azote minéral pour produire 6 kg de protéines végétales.

Par exemple, dans 100 kg de blé tendre (MS), il y a en moyenne 11,5 kg de protéines soit 1,9 kg d’azote N.

La majorité des plantes puisent l’azote minéral du sol : azote ammoniacal NH4+ et azote nitrique (nitrate) NO3+. Les cultures annuelles l’absorbe de préférence sur forme nitrate s’il est présent dans le sol. Puis, l’azote parvient jusqu’aux feuilles de la plante et a lieu la réduction enzymatique e ammonium en présence de nitrate réductase. Par la suite, l’ammonium est métabolisé en amide NH2 pour former les acides aminés. Les légumineuses (pois, haricots, soja) sont une exception car elles ont la capacité de fixer l’azote de l’air N2 par leur symbiose avec les bactéries du genre Rhizobium.

  • Le rôle de l’azote chez les animaux et chez les hommes

Les animaux et les hommes ont en commun l’hétérotrophie pour le carbone et l’azote. En d’autres termes, ils sont incapables de synthétiser eux-mêmes ces deux composants à partir de leurs formes minérales (CO2 pour le carbone, NH4+ ou NO3 ou N2 pour l’azote). Donc, pour satisfaire leurs besoins, ils doivent trouver des sucres, acides aminés ou protéines déjà formés. Ainsi, il y a une véritable dépendance entre le règne animal et le règne végétal et l’azote est un élément fondamental dans la chaîne alimentaire.