Distributeur d’engrais agricole

Share

Un distributeur d’engrais, appelé aussi épandeur, est un outil agricole permettant d’étaler l’engrais solide sur le sol d’une partie ou de la totalité d’une parcelle, dont la culture nécessite un apport supplémentaire en éléments nutritifs. La distribution d’engrais liquide s’effectue à l’aide d’un pulvérisateur.



Source image : alsaterr.com

Il est porté à l’arrière d’un tracteur et est doté d’une trémie dans laquelle on insère l’engrais solide et d’éléments distributeurs reliés à des organes de sortie. Sur les machines les plus perfectionnées, il existe des systèmes électroniques de pesée et de modification du débit d’épandage selon la vitesse de l’outil. On distingue généralement deux types d’épandeurs : les pneumatiques et les centrifuges.

Les épandeurs centrifuges projettent les granulés à l’aide de disques en rotation et permettent une répartition en forme d’arc de cercle, avec une quantité plus importante au centre de l’arc que sur les côtés, ce qui implique un passage de part et d’autre de la zone travaillée à l’aller.

Les épandeurs pneumatiques utilisent l’air via une soufflerie comme répartisseur de granules, qui sont introduits dans un tube d’alimentation.

Parmi les marques d’épandeurs les plus connues, on retrouve : les épandeurs Amazone, Sulky, Kuhn ou encore Kverneland. Il est nécessaire de changer régulièrement les pièces d’usure comme les disques, la boulonnerie ou les flexibles, pour une utilisation optimale.

Réglages d’un épandeur :
horizontalité de l’outil : placer l’épandeur sur une surface plane et procéder aux réglages des différents éléments
hauteur de travail : voir instructions du constructeur pour une utilisation optimale de l’outil
densité de l’engrais : qu’il s’agisse d’un engrais seul ou en mélange, il est nécessaire de connaître la densité de cet engrais pour permettre l’ajustement des systèmes de distribution
vitesse de travail : plus la connaissance de l’évolution de la machine est fine, plus la dose à l’hectare est précise. Pour cela, vous pouvez suivre les instructions du constructeur ou effectuer un contrôle in situ par chronométrage de l’avancée de votre appareil sous conditions optimales
dose à distribuer : via le réglage du débit de sortie, de la dose par hectare théorique et de la largeur de travail ; il existe pour cela des fiches techniques fournies par les constructeurs ou bien par les organismes spécialisés (ex : Arvalis)