Agriculture: Les cancers du aux pesticides classé maladie professionnelles


Le lymphome malin non hodgkinien, un cancer du système immunitaire, a été reconnu en France comme maladie professionnelle pour les agriculteurs ayant été exposés aux pesticides dans le cadre de leur métier.

Un décret signé par le ministre de l’Agriculture a été publié mardi, ajoutant cette maladie au tableau des maladies professionnelles reconnues pour l’agriculture.

L’exposition des agriculteurs peut provenir de la « manipulation ou l’emploi » de pesticides, « par contact ou inhalation », ainsi que du « contact avec les cultures, les surfaces, les animaux traités ou lors de l’entretien des machines destinées à l’application des pesticides », précise le texte.

« La reconnaissance de cette maladie permettra à de nombreuses victimes d’obtenir une prise en charge des soins liés à leur pathologie, ainsi que l’attribution d’une indemnisation », s’est réjouie dans un communiqué l’association Phyto-Victimes, qui milite pour faire reconnaître l’impact sanitaire des pesticides.

Pour l’association, il s’agit d’une « nouvelle étape » dans la « mise en visibilité de l’impact des pesticides sur la santé des professionnels ».

En 2012, la maladie de Parkinson avait été inscrite sur la liste des maladies professionnelles provoquées par l’exposition aux pesticides.